Un jardin sans se fatiguer, c’est possible !

Un jardin sans se fatiguer, c’est possible !

  • Post Author:
  • Post Category:Jardinage

Cultiver un petit morceau de parcelle

Cultiver un petit morceau de terre amène des effets positifs. Le plus important est que cela permet au corps de faire de l’exercice. Avec sa bêche retourner la terre, n’est pas simple, il faut forcer. Enfoncer la bêche dans la terre et avec un coup de rein retourner le tout. Cela permet d’enfouir la mauvaise herbe et ainsi préparer la terre à recevoir les graines ou les petits plants.

Cet exercice nécessite une bonne condition physique et entretien le corps, d’autant plus que plus tard c’est le piochon qui remplacera la bêche et il faudra bicher entre les rangées.

 De bons produits pour un corps sain

Quelle joie de pouvoir récolter des légumes et des fruits en été et à l’automne. Quelques minutes avant de passer à table aller au jardin pour ramasser la salade, cueillir les haricots ou les tomates. Ce plaisir vaut tout les efforts du monde. Connaitre l’historique des produits que l’on a dans son assiette est inestimable. En faire profiter toute sa famille est un sentiment que l’on a du mal à écrire mais qui fait du bien à l’apprenti jardinier.

 Par quoi commencer pour avoir un jardin productif ?

 Tout d’abord retourner la tête est nécessaire à l’arrivée du printemps. Cela peut se faire avec une bêche ou un motoculteur. Mais pour les petits jardins un petite bineuse peut-être la solution. Toujours est-il qu’il faut avoir des muscles pour conduire aisément les engins mécaniques.

 Il est conseillé de semer des pois gourmands, même si les gelées ne sont pas encore finies. Ce légume n’est pas effrayé par la gelée matinale contrairement aux haricots et carottes.  Au mois de mars, le jardinier pourra donc semer des pois gourmands. En avril des pommes de terres primeurs peuvent être enfouies. Il est quand même conseillé de mettre un voile dessus qui protégera les jeunes pousses des dernières gelées.

 Au mois de juin, le climat deviendra moins froid et les carottes comme les haricots pourront être à leur tour semés. Il n’est pas conseillé de planter des graines de tomates mais plutôt d’acheter des plants dans le commerce.  

 Un espace pour les enfants

 Si le jardinier possède une famille avec des enfants en bas âge. Il lui ai conseillé de réserver un petit espace pour sa progéniture. Ainsi ses enfants pourront expérimenter le travail de la terre et admirer en direct ce que la nature produit, et c’est une expérience inestimable pour les plus petits.