Devenir décorateur d’intérieur en freelance

Devenir décorateur d’intérieur en freelance

Avant toute chose, il est important de faire la distinction entre la décoration d’intérieur et l’architecture d’intérieur. En effet, si la 1re activité met plus l’accent sur la créativité, la 2e est quant à elle plus technique, et demande des connaissances bien précises. Très en vogue dans les médias, la décoration fait des amateurs partout en France et ailleurs. Si vous vous posez des questions sur ce métier, des formations aux moyens d’exercer, faisons un tour d’horizon de ce qu’il faut faire pour devenir décorateur d’intérieur en freelance.

En quoi consiste le métier de décorateur d’intérieur ?

Être décorateur d’intérieur, c’est aménager l’espace d’un bâtiment, que ce soit un commerce, des bureaux d’entreprise, ou un logement. Il est donc question d’harmoniser les couleurs, de trouver le mobilier, et de penser à l’ergonomie et à l’aménagement des pièces selon leurs fonctions. Généralement, le décorateur d’intérieur se soustrait à son client, qui n’a pas le temps ou les compétences de décoration nécessaires.

Contrairement à ce qu’il est coutume de penser, le décorateur d’intérieur n’est pas un architecte, qui est quant à lui un métier réglementé. En effet, le décorateur ne touche pas à la structure du bâtiment, et a l’interdiction d’altérer les murs et les cloisons. La décoration d’intérieur se limite donc aux espaces intérieurs et à leurs éléments d’aménagement.

Doit-on suivre une formation pour devenir décorateur d’intérieur en freelance ?

Le métier de décorateur d’intérieur n’est pas réglementé, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour exercer, au contraire de l’architecte. Tout le monde peut donc devenir décorateur d’intérieur avec un peu d’auto-formation. Toutefois, il y a des bases et des connaissances à maîtriser, notamment sur les caractéristiques techniques des espaces intérieurs. En fonction de votre projet, il peut être nécessaire de maîtriser le dessin technique et les différents logiciels de design, sans parler des normes de bâtiment et de sécurité. Grâce à internet, vous trouverez de nombreuses formations en ligne, qui proposent des cursus rapides sur ces points.

Quel est le meilleur statut pour devenir décorateur d’intérieur en freelance ?

Si vous souhaitez devenir décorateur d’intérieur, le meilleur statut reste celui de l’auto-entreprise, qui vous permet de tester votre activité en ne prenant aucun risque. Ainsi, vous dépendez de l’URSSAF pour les formalités de votre entreprise, et vous bénéficiez d’un plafond de chiffre d’affaires conséquent avec 70 000 €, soumis à seulement 22 % de cotisations sociales. En ce qui concerne la rémunération d’un décorateur en freelance, il faut compter entre 60 et 100 € par heure, selon l’ancienneté et le niveau d’expérience.

Comment lancer votre entreprise de décoration d’intérieur en freelance ?

Pour créer votre auto-entreprise, il n’y a rien de plus simple, puisque quelques clics suffisent sur le site de l’URSSAF. Sachez toutefois que pour la suite, il y a certaines contraintes et obligations administratives à respecter. Voyons ensemble les principales :

  • Souscrivez à une responsabilité civile professionnelle et à une assistance juridique, très utile si vous causez un dommage à un tiers dans le cadre des travaux que vous ferez.
  • Tenez un livre des recettes avec les pièces justificatives importantes (factures, etc.), et ouvrez un compte en banque pour votre entreprise, sur lequel transitera seulement l’argent de l’entreprise. Pensez à une solution professionnelle et dématérialisée comme Qonto, qui permet de bénéficier d’un compte bancaire complet pour moins de 10 € par mois, assorti d’outils de gestion financière simples et pratiques.
  • Déclarez vos revenus encaissés tous les trimestres sur le site de l’URSSAF.