Créer un potager sur son balcon

Créer un potager sur son balcon

Etre «green friendly» et cultiver ses propres légumes sur son balcon c’est avoir besoin d’un espace de liberté pour se vider la tête et se ressourcer régulièrement. C’est une façon de casser les cadences délirantes et s’accorder du temps de détente entre les horaires de l’école, le boulot et le parcours du combattant pour faire les courses à des horaires raisonnables.

Tout va si vite que si on ne peut pas aller dans la nature, il faut trouver le moyen de la faire venir à nous et créer un potager sur son balcon est une solution simple et réellement efficace. Une fois les enfants couchés, il est temps de décompresser, d’ouvrir sa porte-fenêtre en grand pour faire un tour du propriétaire.

Créer un potager sur son balcon en quelques étapes

Tout débute en dédiant un espace au futur potager. Qu’il s’agisse de deux mètres carrés où vous ne pourrez installer qu’une étagère, quelques pots colorés et créer un potager-aromatique ou d’un grand balcon pour créer un véritable mini-potager, ne ratez pas l’opportunité.

Une fois les limites du potager définies, prenez en compte l’ensoleillement avant de faire une sélection de graines ou de plants. Si votre balcon ne bénéficie pas de beaucoup de clarté, la sélection des légumes est restreinte et les conseils d’un professionnel vous seront utiles. Dans le cas intermédiaire d’un balcon à mi-ombre, préférez les plantes qui apprécient les sols frais : carottes, laitues et radis et enfin, si l’ensoleillement est intense, faites-vous plaisir et commencez à déguster en pensée tous les légumes dont les racines pourront s’épanouir dans des contenants aux réserves en terre et terreau limitées.

Enfin, il faut choisir les contenants. Le bois est sain, le plastique conserve la fraîcheur plus longtemps que la terre cuite qui est poreuse et oblige à un arrosage plus intense. Nous vous conseillons les sacs en géotextile recyclables ; ils sont économes, respectueux de l’environnement et favorisent un développement esthétique de la plante en régulant chaleur et humidité. Ils sont donc votre meilleur atout pour réussir un potager sur son balcon !

Il ne vous reste plus qu’à utiliser un terreau argileux ou un terreau préparé «spécial potager». En fonction du type de plants que vous y installer, pensez à l’agrémenter d’un pourcentage de compost. Plus la plante est gourmande, plus la quantité de compost est grande.